Mieux comprendre les cotisations salariales

mieux-comprendre-les-cotisations-salariales.jpg

Mieux comprendre les cotisations salariales

Prélèvements retenus sur le salaire brut mensuel, les cotisations salariales sont des versements que le salarié est tenu d’effectuer. Le montant et l’assiette de ces cotisations changent selon les contributions en question et ceci, comme nous le prouvent de nombreux avis isee, peut être enseignés dans une école de commerce par exmple.

cotisation-salariale.jpg

Les prélèvements et les versements des cotisations salariales sont directement faits par l’employeur au moyen d’un dispositif de précompte. Ainsi, le calcul du montant et leur versement au près des organismes concernés n’est pas de la responsabilité du salarié.

Que sont les cotisations salariales ?

Dans le domaine privé, les cotisations salariales sont les cotisations de sécurité sociale comprenant l’assurance maladie, maternité, invalidité, décès, et l’assurance vieillesse, puis les contributions sociales, les cotisations de chômage et les cotisations de retraite complémentaire. Pour un fonctionnaire, donc dans le secteur public, les cotisations salariales comprennent les cotisations de retraite, les contributions sociales et la contribution exceptionnelle de solidarité. Quand à l’agent contractuel dans la fonction publique, les cotisations salariales sont les cotisations de sécurité sociale, les cotisations retraite complémentaire, les contributions sociales et la contribution exceptionnelle de solidarité.

Comment sont-elles calculées et pourquoi ?

Les cotisations salariales sont calculées en pourcentage du salaire. Elles permettent au salarié de jouir de prestations sociales en cas de maladie, de chômage, d’accident du travail ou autre. La somme de ces cotisations est prélevée à la source. Depuis 2015, la somme des cotisations dépend du montant de son salaire brut.

securite-sociale.jpg

De ce fait, même si les taux de cotisations sont indépendants du montant des salaires, leur base de calcul est fonction du montant du salaire. On peut avoir connaissance du taux et de la valeur totale des cotisations salariales sur son bulletin de paie. Par ailleurs, la base de calcul des cotisations salariales est fonction d’une valeur établie par la Direction de la Sécurité sociale, c’est le plafond de la Sécurité sociale.